Vu sur le réseau : Les points de vente sinistrés par les inondations

Il y a quelques semaines, le dépôt d’Orléans était touché par les inondations : la soudaine montée des eaux a paralysé le dépôt qui n’a pas pu assurer ses livraisons, ou seulement partiellement en livrant les quotidiens sur les sites moins affectés de Blois et Chartres. Certains diffuseurs situés sous vigilance orange et rouge ont eux aussi souffert des inondations et ont dû fermer leur point de vente.

Dernières actions

  • 25 02 2019
    Séverine DELAGE : formatrice

    Séverine DELAGE : formatrice

    Depuis juin 2018, Alliance distribution, déjà leader sur la formation presse en France, est agréé par la Direction Générale des Douanes et Droits [...]
  • 16 08 2018
    3 nouvelles formations pour les buralistes

    3 nouvelles formations pour les buralistes

    En complément des domaines presse et compta-gestion, Alliance complète son catalogue à destination des commerçants et lance 3 nouvelles formations [...]
  • 07 04 2017
    Le salon Expopresse sous le signe du digital

    Le salon Expopresse sous le signe du digital

    Les 14 et 15 janvier dernier, nous étions présents en tant que partenaire au salon Expopresse. Cet événement majeur du secteur presse fut l'occasion [...]

Le dépôt sous l’eau

Grâce aux équipes de nuit, le dépôt a pu limiter les dégâts causés par les inondations en mettant un maximum de machines électriques et de marchandises en hauteur. L’ensemble du personnel s’est mobilisé les jours suivants afin d’évacuer l’eau et nettoyer l’ensemble du dépôt. Un électricien est venu tester tous les branchements électriques pour garantir la sécurité de chacun. Une fois tout remis en ordre, les livraisons ont pu reprendre petit à petit, malgré des routes toujours fermées. Les diffuseurs du réseau ont fait preuve de patience et ont été compréhensifs envers les équipes du dépôt.

 

Des diffuseurs fragilisés par les inondations

Le dépôt d’Orléans, dès le début des inondations, a contacté les diffuseurs de son réseau par différents moyens. Des emails leur étaient envoyés afin de recenser les points de ventes touchés et/ou fermés à cause des intempéries. Un questionnaire a d’ailleurs été mis en place sur le site du dépôt pour les mêmes raisons. De nombreux diffuseurs ont également été contactés par téléphone, notamment ceux de la zone de Nemours et Souppes, villes particulièrement touchées par la montée des eaux.

 

Près de 100 diffuseurs inondés

Ce sont quasiment 100 diffuseurs de presse sur le réseau d’Orléans qui ont été victimes des inondations et donc contraints de fermer leurs points de vente. Aujourd’hui, un mois après la catastrophe, 8 points de vente sont encore fermés et doivent procéder au grand nettoyage en vue de réaménager l’intégralité du magasin. Les gérants des magasins déclarent auprès de leurs assurances les dégâts occasionnés par cette catastrophe naturelle. Les commerciaux du dépôt ont rendu visite aux sinistrés et leur ont apporté leur soutien et leur aide.

 

Deux jours après l’inondation du dépôt, grâce à une mobilisation de l’ensemble du personnel qui a travaillé en continu pour remettre le site en état de fonctionnement, le dépôt de presse a pu redémarrer son activité. Les diffuseurs ont d’ailleurs salué la réactivité du dépôt et l’implication des équipes pour aider les diffuseurs sinistrés.
 

En savoir plus
Nationale
Réalisée le 04 07 2016

Retour à la liste des actions