Le portage a domicile, une alternative moins coûteuse que le postage

De plus en plus, le portage à domicile gagne du terrain face au postage en ce qui concerne la presse magazine. Pour des raisons financières, les éditeurs passent par les dépôts de presse plutôt que par La Poste pour livrer à leurs abonnés leurs magazines préférés.

Dernières actions

  • 25 02 2019
    Séverine DELAGE : formatrice

    Séverine DELAGE : formatrice

    Depuis juin 2018, Alliance distribution, déjà leader sur la formation presse en France, est agréé par la Direction Générale des Douanes et Droits [...]
  • 16 08 2018
    3 nouvelles formations pour les buralistes

    3 nouvelles formations pour les buralistes

    En complément des domaines presse et compta-gestion, Alliance complète son catalogue à destination des commerçants et lance 3 nouvelles formations [...]
  • 07 04 2017
    Le salon Expopresse sous le signe du digital

    Le salon Expopresse sous le signe du digital

    Les 14 et 15 janvier dernier, nous étions présents en tant que partenaire au salon Expopresse. Cet événement majeur du secteur presse fut l'occasion [...]

Un bilan encourageant

A fin 2014, le portage à domicile représentait 30% de la diffusion de la presse, juste derrière la vente en magasin : un chiffre qui a augmenté de 6% en 5 ans. Le Syndicat des Editeurs de la Presse Magazine l’a annoncé officiellement, au cours du mois de mars 7 titres supplémentaires de la presse magazine ont adopté le portage à domicile, ce qui représente environ 41 000 abonnés pour un volume annuel de 2 050 000 exemplaires distribués. Au dernier trimestre de 2014, Le Point et L’Express ont transféré respectivement 9500 et 6400 de leurs abonnés vers le portage. La cause est simple, la hausse des tarifs postaux depuis 2009 encourage les éditeurs à adopter de nouveaux moyens de distribution pour limiter leurs coûts. Cette tendance risque d’augmenter avec la hausse continue des tarifs postaux à prévoir pour les mois prochains.

 

Quelques dépôts du réseau Alliance proposent déjà ce service

Alliance compte au sein de son réseau 5 dépôts qui effectuent le portage à domicile de 12 titres au total. Ces dépôts ont à leur disposition du personnel dédié au portage. Il s’agit d’une offre qui s’adresse aussi bien aux quotidiens locaux qu’aux magazines à forte audience nationale, quelle que soit leur fréquence de diffusion.

 

Le dépôt de Troyes compte 170 porteurs pour le portage à domicile de 4 titres : L’Est Eclair, Le Figaro, Libération Champagne et Elle. Pour la Presse Quotidienne Régionale (PQR), le dépôt reçoit des paquets déjà prêts, chaque paquet correspondant au secteur d’un porteur. Les porteurs sont donc livrés directement à leurs adresses pour qu’ils puissent effectuer leurs tournées respectives. Pour la presse magazine, la préparation des paquets se fait au sein du dépôt et ces derniers sont envoyés aux porteurs en fonction de leur secteur d’abonnés, de la même manière que pour la PQR. En tout, 20 000 adresses bénéficient du portage sur le dépôt de Troyes. Le dépôt de Deauville, quant à lui, distribue à 2100 adresses 5 titres dont Le Figaro et Elle. 1600 adresses sont livrées pour un titre sur le réseau de Foix, et les dépôts de Saint Quentin et de Biarritz proposent le portage à 1 et 3 titres de presse.
L’intérêt pour l’éditeur est de réaliser des économies sur les coûts de distribution de ses titres. Quant au dépôt, cela lui permet d’obtenir une source de revenus supplémentaire en plus d’être en mesure de proposer à ses éditeurs une offre complète, allant du traitement des titres jusqu’à leur distribution chez le lecteur.

 

Le portage à domicile est un service complémentaire proposé par certains dépôts Alliance : ils sont en mesure de réceptionner, traiter le flux aller et le flux retour, distribuer la presse et d’autres produits aux diffuseurs, et maintenant directement au lecteur. Cette offre pourrait s’étendre à d’autres acteurs issus de secteurs différents, utilisant habituellement le postage, permettant ainsi une réduction des coûts pour chacun et une mutualisation des moyens.
 


Retour à la liste des actions